Crash Bandicoot 4 – It’s About Time sonne le retour de LA CRASH BANDICOOT™ FAMILY. une nouvelle épopée qui défie le temps et l’espace, le tout avec vos marsupiaux préférés réunis (enfin… si comme nous vous les avez découverts sur cette fameuse console où le cure-dent pouvait etre un objet très important).
Crash Bandicoot 4 – It’s About Time

Crash Bandicoot 4: It’s About Time est un peu le bibimbap du jeux-vidéo ; On prend ce que l’on trouve dans nos placards, on le fourre dans la marmite, on l’assaisonne ensuite avec tous les clichés du moment et en guise de kimchi (oui, j’aime la cuisine coréenne… et alors ?), on prend ce que les concurrents font de mieux et qui permet de se faire des sous en plus une fois le produit vendu aux joueurs : on ajoute des skins ou d’autres personnages avec des skills unique ( entre nous, la plupart des personnages additionnels sont assez inutiles).
Par contre, pour se différencier, on augmente la difficulté du jeu en laissant le choix d’avoir des vies illimités.

Crash'n'Splash
Crash Bandicoot 4: It’s About Time

Crash’n’Splash ?

Avec ce nouvel opus, Toys for Bob n’inventent pas l’eau chaude mais l’utilise assez bien. Joli et drôle, Crash Bandicoot 4: It’s About Time nous montrent que le personnage peut encore être pertinent aujourd’hui et, sans arriver à la cheville des meilleurs du genre, nous proposent un jeu de plates-formes agréable et qui nous aidera à passer nos journées le temps d’un confinement de plus.

Pour les super fans : oui, Crash le marsupial de notre enfance a changé de look, et les graphismes ne sont pas à la hauteur de la remise en forme sortie un peu avant. Surtout que honnêtement, si j’ai fait l’acquisition de ce nouvel opus c’est un peu et beaucoup à cause de la N.Sane Trilogy et l’excellence de ses graphismes.


Les +Les –
Humour omniprésent (bientôt plagié par vous savez qui)Des imprécisions dans la maniabilité
Du challenge pour les amateursPeu original
La difficulté des levels, surtout pour atteindre le 100% (ne jetez pas vos manettes, elles coutent cher et sont assez fragiles… pas comme avant)Personnages annexes sans réel intérêt
Renouvelle la formule sans s’aliéner les fans de la première heure (sauf si on tient au design de Crash)Level design un peu plat
Aide à réviser votre dictionnaire d’injuresDes soucis de perspective
Les années 90, avec quelques nouveautésContrôles flottants
Test de patience assez fiableTrop d’approximations
Boss plus faciles que les levels

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *